L'année 2021 :

         Situation générale

• Au niveau économique le Groupe de la Banque Africaine de Développement écrit : « Même si la pandémie n’a pas durement frappé le Togo, elle a stoppé le dynamisme de sa performance économique. La progression du PIB qui avait progressé n’a crû que de 0,4 % en 2020 (5,5 % en 2019), résultat de la chute des investissements directs étrangers, des investissements financiers, des envois de fonds privés et du ralentissement du commerce mondial. L’inflation a plus que doublé, passant de 0,7 % en 2019 à 1,6 % en 2020, principalement à cause des perturbations de l’offre » 

 

 

• Sur le plan sanitaire, la situation de la pandémie fin 2021 est la suivante : 29 416 cas confirmés ; 3 057 cas actifs ; 246 décès ; 6 cas variant Omicron (population 8,5 millions d’habitants). 

 

Le gouvernement togolais a annoncé début janvier 2022 de nouvelles mesures pour freiner la propagation inquiétante d’Omicron dans la capitale Lomé. La campagne de vaccination lancée en mars 2021 (AstraZeneca) est toujours en cours. Les secondes doses ont débuté en mai. Le gouvernement lance la délivrance d’un passeport vaccinal. Les mesures préventives sont réactivées mais pas vraiment respectées par les populations.

 

Une année encore mouvementée vient donc de s’écouler, tant de choses et de nouvelles inquiétantes se sont passées dans le monde, au Togo et dans les villages que nous soutenons. Mais, grâce à votre soutien et à celui de nos collaborateurs locaux nous avons pu, cette année encore agir. Comme l’écrivent nos collègues au Togo : « par nos actions nous avons apporté ensemble une contribution remarquable à l’instauration d’une vie plus digne et pu tendre une main d’espoir à des milliers de villageois isolés ». 

• Au niveau climatique : Le Togo a encore connu cette année 2021, un climat exceptionnel avec une situation jamais vue : la saison pluvieuse n’a pas connu de pluies, par contre la saison sèche a été pluvieuse. Les saisons se décalent, les paysans togolais ont subi impuissants et de plein fouet cette anomalie. Les denrées agricoles sont devenues rares et très chères, les revenus agricoles ont dégringolé accroissant le niveau de pauvreté qui est déjà 2 fois plus élevé en milieu rural (58,8%) qu’en milieu urbain (26,5%). Le dérèglement climatique est dramatique pour ces populations d’agriculteurs.

Village carré.JPG
Village Avov3.JPG

Nos actions au

TOGO en 2021 :

- Suite des travaux de 2 grands bâtiments scolaires d’Atratsa et de Yotogodo sans cela les enfants n’auraient pas eu accès à l’éducation scolaire ;

 

- Toiture d’un hangar scolaire pour accueillir les CP1 de Kpédiké trop nombreux ; 

- Aide aux forages de Kpédiké, Tagbadza et Agoh Copé, 3 villages dans lesquels les populations souffrent d’un manque d’eau potable ; 

- Achat de semences pour palier à la flambée des prix des aliments pour nos élevages ;

- Rattrapage de 250 déclarations de naissance suite à la crise sanitaire et aux mouvements de population de parents analphabètes.

- Suite de nos campagnes d’information sur la pandémie.

sol.jpg
Terre.jpg